RECORD DE FRANCE !

Yanis l’a fait. Conscient de son potentiel, de son sérieux à l’entraînement et de son évolution, le projet de performance de Yanis était de plus en plus réaliste dans son esprit.

Pourtant, les choses ne se sont pas déroulées comme nous l’avions prévu dès l’automne 2020… Yanis avait réalisé un encourageant 9 min 00 sec sur 3000 m à Monaco (14 ans, minime 1), profitant des maigres occasions laissées par le COVID…

Au mois d’octobre, il avait encore progressé et l’objectif était de courir sa dernière compétition minime 1, dans le temps de 8 min 52 sec…

Il était bien et savait aussi qu’il avait ce chrono dans les guiboles… Malheureusement (ou heureusement), un problème nerveux dans la région de la cuisse (qui aura été diagnostiqué bien tardivement) l’a totalement empêché de s’exprimer ce jour là.

Alors, tant pis, il est temps de prendre des vacances !

Finalement, la reprise n’aura pas fait disparaître sa douleur et il aura passé quasiment un mois sans courir au mois de décembre… Ce serait pour mieux rebondir. Comme quoi, il faut savoir être patient et surtout confiant.

Une fois le bon diagnostic posé, Yanis a repris très vite ses sensations, il grandit aussi et progresse dans tous les secteurs. Cependant, fidèle à notre conception de l’entraînement, hors de question de privilégier l’intensité et les rythmes spécifiques ; les choses viendront sereinement et progressivement, ou elles ne viendront pas !

Je dis toujours à mes athlètes, « …n’allons pas chercher la forme sportive, la forme sportive viendra quand elle voudra s’offrir à nous, le bon moment venu ! »

==> Premier coup d’essai sur 2000 mètres à Luminy (22/05/2021), seul et devant composer avec le vent : 5 min 40 sec 19 (à 19 centièmes du record de France, oui monsieur !)

==> Deuxième coup d’essai sur 2000 mètres le 09 juin. En 5 min 35 sec 29, Yanis améliore le record de France de Laurent BROSSEAU (5 min 40 sec)… MERCI Saint Maur ! Ce qui n’a pas empêché Yanis de pester d’avoir les jambes molles du voyages Carpentras – Paris – Saint Maur, et de ne pas avoir entendu les temps de passages au 200 m et au 500 mètres (brouhaha oblige !)…

La réaction s’est faite au passage du 1000 m lorsque le Padre hurle « 2 min 51 !!! » (en fait, 2 min 50 sec 7 arrondi) ; Yanis comprend qu’il doit finir fort et c’est ce qu’il fait en courant le 2ème 1000 en 2 min 44 sec 50 ; et le dernier 1500 mètres de course couru en 4 min 09 sec 50.

« Y avait moyen de faire 5 min 33… » ; « Oui Yanis, mais il faut aussi savoir se satisfaire de ce que l’on fait! ».

La soirée en tous cas aura été belle. L’organisation de Saint Maur au top ; des bénévoles très disponibles malgré le rush de la compétition ; et le plaisir d’avoir la visite des amis Maxime Garçin et Mustapha Dikouk (champion de France cadets 1993 devant un certain Bob Tahri). Une visite de Paris by night obligée pour notre jeune sudiste qui a eu le droit à un tour gratuit express de nombreux monuments parisiens ; histoire de retrouver au plus vite la garrigue et les paysages arides qui vont très bien à Yanis.

La préparation se poursuit et Yanis espère de nombreuses belles aventures sportives.

Un grand merci au club Rochefort Sport Athlétisme, la commune de Rochefort du Gard, CEP France et Adidas Paris, qui ont manifesté leur soutien à Yanis.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s